Mali : Assimi Goïta réagit à sa nomination à la tête de l’AES et fait une grande promesse

Empreinte News

A l’issue du premier sommet de l’Alliance des États du Sahel (AES) qui a eu lieu samedi 06 juillet 2025 à Niamey au Niger, le président de la transition du Mali, le colonel Assimi Goïta a été nommé à la tête de l’organisation.

Il devra assumer cette lourde responsabilité pour une période d’un an. Le dirigeant malien a tenu à livrer ses impressions à la suite de cette nomination.

« En ce jour historique pour nos populations, je me réjouis de la signature, avec mes frères du Burkina et du Niger, des textes relatifs à l’opérationnalisation et à la création de la Confédération de l’AES.

Je suis honoré que le Mali ait été désigné pour assurer la Présidence » a déclaré le colonel
Assimi Goïta.

Il a également fait une promesse lourde de sens à l’endroit des populations des trois pays membres.

En effet, le boss de la junte militaire de Bamako a promis un modèle de coopération régionale empreint de solidarité, de développement et d’intégration sous régional.

Il est par ailleurs, revenu sur l’aide du Niger visant à livrer au Mali, plus d’une centaine de millions de litres de carburant pour l’alimentation des centrales électriques.

« Ce premier sommet est l’occasion pour nous de réaffirmer notre solidarité et notre soutien mutuel, je ne saurais à cet égard manquer de réitérer nos remerciements à la République sœur du Niger pour sa solidarité agissante en décidant de nous livrer d’importantes quantités d’hydrocarbures », a-t-il affirmé.

« Cher frère, Abdourahamane Tiani, en cette période de crise économique, votre marque de fraternité au-delà du symbole rêvait un caractère particulier pour le peuple malien et il nous appartient désormais de renforcer ces liens stratégiques entre nos trois États pour surmonter ensemble les défis auxquels nous faisons face », a-t-il ajouté.

Soulignons par ailleurs qu’à travers ce premier sommet, le Mali, le Niger et le Burkina Faso, actent leur divorce d’avec la CEDEAO.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *