Gabon / Pétrole : le général Oligui mise gros, plusieurs centaines de milliards de FCFA décaissées pour…

Empreinte News

Depuis son arrivée à la tête du Gabon après le coup d’État qui a renversé la dynastie des Bongo, le général Brice Oligui Nguema a pris une grande décision en ce qui concerne le secteur pétrolier du pays.

En effet, le gouvernement de la transition gabonaise a décidé de racheter le deuxième producteur de pétrole du pays au fond d’investissement américain Carlyle.

Autrement dit, Brice Oligui Nguema a décidé de nationalité cette grande société pétrolière. Une opération qui a coûté un gros pactole d’argent à l’État gabonais.

Si le rachat d’Assala Energy par l’État gabonais a été bouclé depuis le 21 juin 2024, le gouvernement en place est resté très discret sur les détails des transactions et le coût véritable.

Selon la plateforme d’information locale, Gabon Review, ce n’est que le dimanche 07 juillet 2024 que les autorités gabonaises ont levé un point de voile sur le coût réel du rachat de cette société pétrolière.

À en croire les informations du média, l’État gabonais aurait décaissé 633 milliards de FCFA (soit 1,055 milliard de dollars) pour cette opération.

Il faut dire que l’acquisition de cette société est l’une des décisions économiques les plus importantes prises par le gouvernement de la transition qui, est arrivée aux affaires en août 2023.

« Cette acquisition, dont nous pouvons être fiers, permettra à terme d’augmenter nos recettes, nous permettant ainsi de réaliser nos nombreux projets de développement.

C’est sans conteste une forme d’affirmation de notre souveraineté », avait déclaré le président de la transition gabonaise, le général Brice Oligui Nguema après avoir reçu les documents du rachat de la compagnie.

« Nous l’avons fait ! Nous avons bouclé le rachat d’Assala Energy. Le Gabon va désormais opérer seul, produire et commercialiser une part importante de son pétrole.

Notre pays est désormais le deuxième producteur de pétrole extrait sur son territoire », avait affirmé Mays Mouissi, ministre gabonais de l’Économie et des Participations, le 21 juin dernier suite au rachat d’Assala Energy, sur son compte X.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *