Côte d’Ivoire : après 12 jours de travail, elle dévalise sa patronne, plus de 700.000 CFCA emportés

Empreinte News

Les habitants de la commune de Bingerville en Côte d’Ivoire, ont été choqués d’apprendre le geste malhonnête d’une servante.

Selon les informations, cette dernière s’est envolée après seulement 12 jours de travail avec des bijoux de sa patronne.

Appréhendée par la police, la servante a été condamnée pour le vol de bijoux d’une valeur de 700 000 francs CFA et d’une somme de 55 000 francs CFA appartenant à sa patronne.

Elle a été interpellée puis traduite devant le tribunal.

Elle a été condamnée à 3 mois de prison ferme, à une amende de 100 000 francs CFA, et à reverser la somme de 611 000 francs CFA en dommages et intérêts à sa patronne.

Cette nouvelle n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

« C’est pourquoi elles refusent de vous rencontrer avant d’aller travailler chez les gens. Elles ont des plans derrière la tête. Comme entrer chez les gens et voler. Vraiment ! ».

« Quand elle va quitter dedans elle ira travailler ailleurs pour les rembourser.

Ces filles-là, ce sont les garçons et leurs mauvaises fréquentations qui les mettent dans un problème comme ça, ton petit argent, au lieu d’économiser, tu vas quitter dans le travail de servante pour aller faire ton commerce, c’est problème elle cherche pour mettre dans sa vie », peut-on lire dans les commentaires.

Certaines servantes ont la fâcheuse habitude de dévaliser les personnes pour qui elles travaillent en Côte d’Ivoire.

En 2020, la Direction Générale de la Police Nationale – Côte d’Ivoire (DGPN) a mis la main sur une servante qui s’est enfuie avec les 17.200.000 FCFA de son employeur.

« …Un opérateur économique pour signaler la disparition de son coffre-fort, de la somme de 17 200 000 F.

Il a aussi signalé la fuite de la fille de ménage, partie pour une destination inconnue, et injoignable au téléphone.

L’enquête a été ouverte immédiatement par le Commissaire TIEGNON et ses hommes.

05 heures de temps plus tard, ils ont retrouvé et d’interpellé cette dernière avec la somme de 8 500 000 F (…).

C’est donc tout heureux que l’employeur s’est retrouvé en face de sa Servante et s’est vu restituer les 15 000 000 de F sur les 17 200 000 F », peut-on lire.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *