« Déjà à l’âge de 7 ans, j’ai connu une femme, j’ai dû coucher avec des hommes », un artiste ivoirien fait des révélations

Empreinte News

Elvyn Le Conquérant, l’artiste, était récemment de passage dans l’émission « Allume ta télé » sur la RTI1 pour parler de son nouveau titre « C’est Dieudonné ».

Une occasion pour l’artiste de raconter comment il est passé des ténèbres à la lumière grâce à Dieu.

Le chanteur commence son récit en confiant qu’il a eu sa première relation intime à l’âge de 7 ans seulement.

N’étant qu’un enfant qui n’avait sûrement pas encore perdu ses dents de lait, l’artiste confie qu’il a vu son amour pour le s3xe se développer très rapidement.

Ce qui l’a conduit dans la débauche et l’a même poussé à avoir des relations intimes avec des hommes pour avoir un peu d’argent.

Ce n’est pas tout !

Le chanteur poursuit qu’il s’adonnait également fait des pratiques occultes pour de l’argent.

Il se dit infiniment reconnaissant de cette grâce que lui a faite le Seigneur en le ramenant à la lumière.

« Déjà à l’âge de 7 ans, j’ai connu une femme et au fil du temps, mon amour pour le s3xe a pris de l’ampleur au point où j’ai commencé à sortir avec les pr0stituées.

Plus loin, à l’internat, pour avoir un peu d’argent, j’ai dû coucher avec des hommes, après ça, j’ai aussi touché à la drogue… J’ai été agressé par 4 gars et ils ont eu à prendre tout ce que j’avais.

J’avais des blessures partout sur le corps. Donc, après, je me suis mis à voler aussi et à agresser les gens.

C’est comme ça que mon amour pour l’argent a pris le dessus et je me retrouvais nµ à faire des incantations.

C’était comme si j’étais dans une secte. Au-delà de tout ça, le Seigneur dans sa bonté a toujours été fidèle à ma personne au point où je sois toujours en vie aujourd’hui d’où ma chanson intitulée « C’EST DIEUDONNÉ » pour lui dire infiniment merci pour ma transformation », a confié Elvyn Le Conquérant.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *