Zimbabwe Gold (ZiG) : bonne nouvelle pour la nouvelle monnaie

Empreinte News

Deux semaines après son lancement, le Zimbabwe Gold (ZiG) a connu une appréciation, passant de 13,54 USD à 13,31 USD sur la plateforme de négociation interbancaire.

Cette hausse est attribuée à la fois à la fermeté des prix mondiaux de l’or et à la confiance croissante des Zimbabwéens envers leur nouvelle monnaie.

Le ministre du Développement économique et de la Promotion de l’investissement du Zimbabwe, le professeur Mthuli Ncube, a récemment accordé un entretien à Bloomberg sur la nouvelle monnaie.

Une nouvelle monnaie adossée à l’or et aux diamants

Au cours de l’interview, le ministre a abordé la question de savoir si le ZiG constitue une solution durable aux défis du système financier du pays.

« Comme vous le savez, la plupart des pays africains et des marchés émergents sont confrontés à des problèmes de volatilité des monnaies.

Tout le monde cherche des moyens de stabiliser sa monnaie pour maintenir sa compétitivité.

Au Zimbabwe, nous avons trouvé une solution en adossant notre monnaie à certains actifs de réserve, des actifs durs comme l’or et les diamants, ainsi qu’au dollar américain.

C‘est ainsi que nous avons procédé, de manière similaire à un système de caisse d’émission mais sans taux de change fixe », a-t-il déclaré.

« Le Zimbabwe produit beaucoup d’or »

Interrogé sur le risque de surémission de la monnaie et sur les mesures prises pour protéger le ZiG des fluctuations des prix mondiaux des minéraux, le professeur Ncube a rassuré les investisseurs.

« Nous n’allons pas surémettre la monnaie nationale. C’est précisément l’idée derrière ce nouveau mécanisme de caisse d’émission. Il ne s’agit pas d’un retour à l’étalon-or, mais le Zimbabwe produit beaucoup d’or, d’où le nom de la nouvelle monnaie.

Cependant, l’or n’est pas le seul soutien de la monnaie nationale. Tous les minéraux du pays soutiennent la nouvelle monnaie.

Par conséquent, nous voulons limiter l’émission de la monnaie nationale, ce que nous appelons la réserve d’argent, pour nous assurer que chaque fois que nous l’émettons, elle est adossée aux réserves », a-t-il expliqué.

Les autorités de la banque centrale du Zimbabwe sont convaincues que le ZiG permettra de rétablir la confiance dans la monnaie locale.

Depuis son lancement, la population a accueilli favorablement le ZiG et a exprimé sa confiance dans sa parité de pouvoir d’achat élevée.

Retrouvez l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *