Togo- Les militaires sommés d’abandonner les jeux de hasard et les placements illégaux

Empreinte News

Le nouveau Chef d’État-Major de l’armée togolaise, le Général Allahare Dimini discipline ses éléments. Dans une note de service, il interdit aux militaires accros aux jeux de hasards, d’abandonner toute participation cette activité incompatible avec leur devoir.

D’après l’autorité militaire, la situation est préoccupante au sein des forces armées. « Il a été constaté que plusieurs militaires s’adonnent à des jeux de hasard et adhèrent à des sociétés illégales de placement d’argent communément appelées sociétés de trading, investissant leur solde ou leur gratification dans le but de faire des profits », a constaté le Chef d’Etat-major.

Il a précisé que « la participation, active ou passive, des membres des FAT à ces sociétés douteuses confère une légitimité aux promoteurs de ces entreprises, qui finissent par disparaître après avoir amassé des sommes d’argent considérables, laissant leurs adhérents dans une situation désastreuse ».

Ces comportements, peu honorables pour la fonction militaire, affectent négativement le moral des troupes et peuvent compromettre les efforts du commandement pour améliorer les conditions de vie et de travail des soldats togolais. En outre, l’adhésion massive des militaires à ces sociétés complique les procédures judiciaires contre leurs promoteurs.

Le général a rappelé que l’armée togolaise est régie par des normes strictes que chacun doit respecter. Ainsi « à compter de la signature de la présente note de service, il est interdit à tout militaire d’adhérer ou d’apporter un quelconque soutien à une société illégale de placement d’argent ou tout autre entité de spéculation monétaire. Tout contrevenant sera sévèrement sanctionné conformément au règlement en vigueur », a-t-il déclaré.

De plus, le nouveau chef de l’armée a ordonné à tous les responsables des différentes unités de veiller à l’application de cette nouvelle directive afin de maintenir l’intégrité et la discipline au sein des forces armées.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *