Togo- Inondation à Lomé: Quand le gouvernement jette la faute sur la population et la nature

Empreinte News






Dans un communiqué laconique relatif au problème d’inondation auquel fait face actuellement la ville de Lomé, le gouvernement semble fuir ses responsabilités en jetant la faute sur la population et la nature. Il accuse les sinistrés d’avoir construit leurs habitations dans des lieux marécageux, alors que c’est ce même gouvernement qui délivrait des titres fonciers pour l’acquisition de ces terrains marécageux. Lisez plutôt le communiqué du gouvernement !

Communiqué du Gouvernement

Le Gouvernement porte à la connaissance de la population qu’en raison des fortes pluies enregistrées ces derniers jours sur le territoire national, notamment dans la région maritime et le Grand Lomé, plusieurs ménages sont victimes de dégâts matériels dus aux inondations.

Au regard des prévisions météorologiques qui annoncent de grandes pluies pouvant aggraver les risques liés à l’occupation des zones inondables et entraîner la submersion ou la défaillance technique des installations de protection contre les inondations telles que les bassins de rétention d’eaux pluviales, il est demandé à tous les habitants de ces zones de redoubler de vigilance et de prendre des dispositions pour d’éventuelles actions d’évacuation.

Afin de prévenir ces phénomènes d’inondations qui deviennent de plus en plus récurrents en raison du dérèglement climatique, le Gouvernement invite la population à éviter d’occuper les zones inondables et d’y ériger des constructions.

A cet effet, il est rappelé à l’attention de tous que l’obtention du permis de construire est obligatoire pour entreprendre tout projet de construction de quelque nature que ce soit.

Fait à Lomé, le 06 juin 2024

Le Gouvernement



source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *