Togo – Contestation de la nouvelle constitution : Djimon Oré se joint au combat

Empreinte News






L’opposant Djimon Oré est de retour sur la scène politique togolaise. Un an après sa sortie de prison, le président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) reprend du service avec ses sorties médiatiques.

Reçu mardi sur une radio locale, l’ancien ministre de la Communication a exprimé sa volonté de reprendre la lutte pour l’alternance. Djimon Oré s’est fixé un seul objectif : combattre la nouvelle constitution promulguée le 6 mai dernier par le chef de l’État.

L’ancien député se dit prêt à travailler avec toutes les forces de l’opposition démocratique pour relancer la lutte. « Avec la DMK, le PNP et tous ceux qui ne sont pas complices de ce qui se passe avec le changement de la Constitution par la minorité des minorités, nous sommes prêts à collaborer avec eux pour créer un cadre visant à relancer la lutte politique », a-t-il déclaré.

En mai 2021, l’opposant Djimon Oré a été arrêté et condamné à deux ans de prison ferme par le régime pour « outrage à des représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses nouvelles ». Il a été libéré en avril 2023.



source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *