# Tags
#Uncategorized

Togo/8 mars 2023 : Les femmes de L’ONAEM commémorent la journée autrement

Le monde entier a célébré mercredi 8 mars 2023, la journée internationale des droits de la femme.

Au Togo, cette journée a été commémorée de diverses manières. C’est le cas des femmes de l’ONAEM (Organisme National chargé de l’Action de l’Etat en Mer).

Elles se sont regroupées à cette occasion pour mener des actions de communication sur les différentes opportunités qu’offre le domaine de maritime au Togo.

Ainsi, elles ont organisé à Lomé plus précisément dans la commune Golfe 7, une sensibilisation sur les métiers de la mer et les opportunités de formation à l’endroit des élèves du lycée d’Adidogomé 2 spécialement, ceux de la classe de terminale.

« Nous sommes au lycée d’Adidogomé 2 dans le cadre de la commémoration de la journée internationale des droits de la femme et pour cette année 2023, nous avons choisi de venir sensibiliser les élèves sur les opportunités de formation et les débouchés qu’il y a dans le domaine maritime. Le constat qui est fait sur le terrain, c’est que la plupart des élèves ici présents n’ont pas l’information, ils ont plus de tendances à penser aux métiers standards, la comptabilité, le secrétariat. Aujourd’hui qu’an nous leur parlons de la mer, ils sont ébahis donc, nous pensons que le message est passé et qu’ils ont pu apprendre quelques choses », a exprimé, AWUNO Essi Kouma, chef division espace marin développement durable au Haut Conseil pour la Mer.

En termes de métier dans le domaine maritime, les élèves ont été informés sur le transit ; le métier de consignataire de navire ; du déclarant en douane ; du technicien en logistique du transport maritime ; du juriste maritimiste, d’administrateur des affaires maritimes ; d’inspecteur des affaires maritimes… En ce qui concerne les opportunités de formation à saisir, il s’agit entre autres sur le plan national : l’institut des métiers de la mer (I2M); université Catholique de l’Afrique de l’Ouest – UUT (UCAO – UUT) ; institut supérieur de droit et d’interprétariat (ISDI) ; licence professionnelle en océanographe et application…

« Selon les métiers proposés, ce qui m’a plus, c’est le transit et je pense qu’après mon bac, je vais m’inscrire à l’université pour le faire former/j’ai retenu de cette sensibilisation que les opportunités de travail dans le domaine maritime ne sont pas seulement pour les hommes, les femmes aussi sont concernées, cette initiative de L’ONAEM est une bonne chose pour nous les élèves », a laissé entendre quelques élèves participantes.

En acceptant cette manifestation au sein de son établissement, le proviseur du Lycée d’Adidogomé 2, Balou batima don kilaa estime que cette formation vient à point nommé amener ces élèves à penser à leur formation post – Bac.

« Nous ne pouvons que saluer cette initiative les présentations qui permettent aujourd’hui à nos apprenants d’avoir une idée réelle sur les opportunités qu’offre le mérite de la mer », a-t-il souligné.

Après l’étape des élèves, une sensibilisation à l’endroit des femmes de l’ONAEM sera organisée dans les jours à venir toujours dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de la femme pour encourager le leadership féminin au sein de l’organisme.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *