Téléphonie mobile : légère amélioration de la qualité des services, “mais toujours loin des seuils réglementaires” (Arcep)

Empreinte News

(Togo Officiel) – Au Togo, la qualité des services mobiles a enregistré une légère amélioration depuis la dernière mise en demeure de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, à l’endroit des deux opérateurs, Togo Cellulaire et Moov Africa Togo. C’est ce qui ressort de la récente campagne nationale de mesures opérée en décembre dernier par l’Arcep. 

Les conclusions, rendues publiques mardi 06 février, révèlent des hausses respectives de 5,28% pour Moov et 1,94% pour Togocel, en ce qui concerne la qualité de leurs services mobiles. Globalement, les améliorations, qui couvrent plusieurs indicateurs, “sont plus significatives dans le Grand Lomé qu’à l’intérieur du pays”, note le gendarme des télécoms. 

De façon détaillée, la filiale du Groupe Togocom se révèle “beaucoup plus performante […] pour le service Voix sur tout le territoire”, tandis que sur le service internet, la compétition est relativement plus serrée. 

En effet, sur la 3G, les deux opérateurs “affichent globalement des performances internet 3G assez proches”, indique l’Arcep. Ainsi, dans le Grand Lomé, “ils ont un taux de conformité identique de 69,05%. En dehors du Grand Lomé, Togocel dépasse Moov avec un taux de conformité de 48,08% contre 42,95%”.

En ce qui concerne la 4G, Moov est “beaucoup plus performant” dans le Grand Lomé, tandis que Togo Cellulaire passe devant sur le reste du territoire. 

Si ces évolutions sont à saluer, “les deux opérateurs restent toujours assez loin des seuils réglementaires”, a conclu le régulateur.


source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *