Skip to content Skip to footer

Rapport sur le développement humain : les indices du Togo en constante progression

Le gouvernement togolais et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont procédé ce 19 mai 2023 à Lomé, au lancement national du Rapport sur le Développement Humain (RDH) 2021/2022, sous le thème « Temps incertains, vies bouleversées : façonner notre avenir dans un monde en mutation ».

La cérémonie a été co-présidée par Madame Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République et Madame Binta Sanneh, Représentante-résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Selon le document présenté, le Togo a fait un progrès notable, malgré le recul mondial du aux sentiments d’incertitude et d’insécurité provoqués par la crise sanitaire, les conflits en Europe et les menaces climatiques.

En effet, le rapport révèle que le Togo a gagné 5 places avec un Indice de développement humain (IDH) passant de 0,515 en 2019/2020 à 0,539 en 2021/2022. Le pays se classe au plan mondial au 162ème rang /191 contre 167ème au dernier rapport. Il occupe le deuxième rang des pays de l’UEMOA, ce derrière la Côte-d’Ivoire (159ème).

Le Togo a également enregistré des performances en matière d’amélioration de la qualité de vie des populations. L’espérance de vie à la naissance étant passée de 61 ans en 2019/2020 à 61,6 ans en 2021/2022.

Le revenu national brut a aussi connu une hausse remarquable, passant de 1602 dollars en 2019/2020 à 2167 dollars en 2021/2022.

Pour Madame Binta Sanneh, Représentante-résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), cette avancée du Togo s’explique par les efforts fournis par le pays dans le domaine des infrastructures de base et les réformes économiques.

« Les données indiquent que depuis 1990, l’IDH du Togo a régulièrement progressé et ceci grâce aux investissements du gouvernement, dans la réalisation d’infrastructures sociales de base, dans la lutte contre la pauvreté, les réformes économiques en faveur de l’amélioration du climat des affaires, la mise en œuvre de politiques publiques plus orientée vers les populations togolaises » a-t-elle indiqué.

Pour garder le cap, le rapport recommande de mettre en œuvre des politiques axées sur l’investissement dans les secteurs des énergies renouvelables, l’assurance notamment la protection sociale et l’innovation technologique.

Le Togo a d’ailleurs anticipé sur les recommandations du rapport à travers les projets prioritaires inscrits dans la Feuille de route gouvernementale dans laquelle figurent en bonne place l’harmonie et l’inclusion sociales, la transformation structurelle de l’économie et la consolidation de la paix.

La Représentante-résidente du PNUD a réitéré l’engagement de son institution à accompagner le Togo sur la voie du développement et à renforcer la coopération avec le pays.

Madame Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République s’est d’abord félicitée de la qualité du partenariat entre le Togo et le Système des Nations unies.

Elle a salué les performances du Togo en matière de développement humain avec une progression constante des indices ces dernières années.  Elle a relevé l’engagement du gouvernement dans promotion des services sociaux de base sous le leadership du Président de la République.

« C’est le lieu de rendre un vibrant hommage au Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, pour son leadership éclairé, son implication personnelle dans l’orientation et le pilotage stratégique des actions de développement de notre pays en général et pour sa politique de renforcement du capital humain en particulier ».

Pour Madame Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, ces performances encouragent le Togo à maintenir le cap de la mobilisation des ressources et poursuivre les efforts afin de relever les défis de développement.

Elle a lancé un appel à tous les acteurs au développement « à faire un bon usage du rapport en analysant profondément les constats, enseignements et recommandations afin d’orienter les politiques et stratégies de développement ».

Le rapport sur le développement humain publié depuis 1990 par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) est l’une des contributions phares de l’institution aux débats sur les problématiques de développement dans le monde. Le document dresse à travers un thème central, l’état des lieux des dimensions multisectorielles, en mettant en lumière les défis qui entrave le développement humain durable.

Leave a comment

0.0/5