« J’enseigne par pitié », ce professeur d’Université africain célèbre crée un tollé (vidéo)

Empreinte News

Il est un professeur célèbre dans son pays et même au-delà des frontières, mais n’est pas fier du traitement réservé à lui et ses collègues.

Jean Oyono est un professeur de droit public dans les universités du Cameroun.

Il déclare continuer son métier d’enseignant-chercheur seulement par pitié pour les étudiants.

Le Professeur a dénoncé publiquement la gestion qui est faite de l’enseignement supérieur dans son pays et déplore que l’Etat s’intéresse plus à des sujets d’importance moindre.

« Moi, je vous ai dit ici que j’enseigne par pitié. Je fais autre chose. J’ai un cabinet d’expertise juridique où je gagne ma vie. 

L’université pour moi est devenue un accessoire. Je le répète, vous pouvez me chasser de l’université que ça n’affectera pas ma vie. Je suis un expert. 

Quel est l’argent qui est mis pour impulser la recherche ? Absolument rien. A l’université, où sont les laboratoires ? 

A Yaoundé B par exemple, il y a eu un appel à candidature sur autorisation du Conseil d’Administration et les laboratoires ont été sélectionnés. 

Je suis le seul professeur en droit qui dirige un laboratoire de contentieux publics. Mais est-ce que nous n’avons même pas 5 franc pour faire fonctionner ces laboratoires ? 

Lorsque je tiens mes sessions, c’est avec mes propres fonds. Est-ce que c’est normal ? Il est même arrivé que je fasse la demande de financement à un recteur, il n’a même pas daigner répondre. La recherche à l’université, c’est du bricolage », a déclaré le célèbre professeur Jean Oyono dans une émission. Découvrez ses propos en vidéo.

Retrouvez l’actualité sur notre compte TikTok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *