Hajj 2024 : l’Arabie saoudite refoule plus de 300.000 pélerins clandestins de La Mecque

Empreinte News

L’Arabie saoudite a annoncé le 8 juin 2024 que ses forces de sécurité avaient refoulé de La Mecque plus de 300.000 pèlerins non enregistrés, une semaine avant le début du pèlerinage annuel dans la ville sainte.

La gestion des foules lors de ce grand rassemblement s’est révélée périlleuse dans le passé, notamment en 2015, lorsqu’une bousculade a fait environ 2.300 morts.

Parmi les personnes refoulées ces derniers jours de La Mecque, figurent 153.998 étrangers qui ont obtenu des visas de tourisme au lieu des autorisations accordées par le royaume aux différents pays sur la base de quotas, a indiqué l’agence de presse officielle saoudienne (SPA).

Les autorités saoudiennes ont intercepté par ailleurs 171.587 résidents dans le royaume mais qui ne disposaient pas d’autorisations pour le Hajj.

L’année dernière, plus de 1,8 million de musulmans ont pris part au hajj, selon les chiffres officiels.

Depuis samedi dernier, plus de 1,3 million de pèlerins enregistrés sont arrivés en Arabie saoudite pour le hajj, selon les autorités.

Le hajj qui commence le 14 juin est l’un des cinq piliers de l’Islam et doit être entrepris au moins une fois par tous les musulmans qui en ont les moyens.

L’Arabie saoudite abrite les sanctuaires les plus sacrés de l’islam à La Mecque et à Médine, et le royaume du Golfe gagne chaque année des milliards de dollars grâce au hajj et aux pèlerinages, connus sous le nom d’Omra, entrepris à d’autres moments de l’année.

Les pèlerinages confèrent aussi du prestige au monarque saoudien dont le titre officiel inclut celui de « Gardien des deux saintes mosquées » de La Mecque et de Médine.

L’Arabie Saoudite a récemment annoncé que le hajj commencerait le 14 juin 2024.

Avec AFP

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *