Gianni Infantino : « Nous ne pouvons plus accepter », le président de la FIFA exprime son ras-le-bol

Empreinte News

Le président de la Fédération internationale de football Gianni Infantino a réagi après la condamnation à la prison de supporters de Valence, auteur d’insultes racistes envers Vinicius.

Il a estimé que la condamnation en Espagne des supporters de Valence à huit mois de prison pour insultes racistes envers le joueur brésilien constituait « un pas positif ».

« Je suis satisfait de voir l’action ferme et la peine décidées par les autorités espagnoles en rapport avec le comportement raciste contre Vinicius (…). C’est un pas positif« , a écrit le patron de la Fifa sur son compte Instagram.

« Comme je l’ai répété clairement lors du récent Congrès de la Fifa à Bangkok, nous ne pouvons plus accepter ce qui se passe dans les stades et sur la pelouse.

Notre message à ceux qui agissent encore de manière raciste quand ils sont en relation avec le football: nous ne voulons plus de vous.

Ces personnes doivent être exclues, elles ne font plus partie de notre communauté ni du football« , a ajouté le dirigeant suisse.

Le président de la Fifa a ajouté qu’il poussait pour « la reconnaissance du racisme comme infraction pénale » dans tous les pays du monde, et là où c’est déjà le cas, comme en Espagne, pour « des poursuites avec la sévérité qu’elles méritent« .

Les trois jeunes Espagnols condamnés à huit mois de prison étaient poursuivis pour avoir proféré des insultes et des cris racistes à l’encontre de Vinicius le 21 mai 2023, lors d’un match de Liga entre le Real Madrid et le Valence CF au stade Mestalla.

Condamnés dans le cadre d’une procédure de plaider coupable pour atteinte à « l’intégrité morale » aggravée par une « discrimination fondée sur le racisme« .

Les trois supporters ont par ailleurs écopé de deux ans d’interdiction de stade, a annoncé dans un communiqué le tribunal supérieur de justice de Valence.

AFP

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *