Gabon : le sort des 22 000 nouveaux bacheliers désormais connu

Empreinte News

Au Gabon, le sort des 22 000 heureux bacheliers de la session de cette année 2024 est désormais connu.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Hervé Ndoume Essigone a des plans bien ficelés pour ces derniers.

Lors d’une conférence de presse tenue le samedi 6 juillet, Hervé Ndoumé a fait part de ses intentions.

« Pas de transfert de cerveaux », voici la tangente sur laquelle le ministre se positionne.

« Les 22 000 bacheliers, nous allons pouvoir les accueillir aussi bien dans les établissements publics à hauteur de 16 000 et, pour le reste, dans nos meilleurs établissements d’enseignement privé », déclare-t-il.

Malgré les programmes obsolètes, des grèves et autres facteurs répulsifs, le ministre garde néanmoins espoir d’un vent nouveau dans le secteur éducatif supérieur.

Pour lui, l’idée de garder les bacheliers au pays répond au besoin de développer le pays et de le rendre plus attractif.

« Je reste convaincu que, dans les deux ans qui suivent, notre pays sera beaucoup plus attractif.

Les nouvelles infrastructures en construction et je dirais, la façon dont notre pays fait rêver aujourd’hui… sont autant d’éléments qui vont rendre la destination Libreville attractive », a-t-il poursuivi.

Rappelons aussi que cette année 2024, le Gabon a enregistré 22 000 nouveaux bacheliers contre 20 000 en 2023.

Restez à jour en vous abonnant à notre chaine WhatsApp et notre canal Telegram.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *