Côte d’Ivoire : il gagne 30 millions de FCFA et démissionne de son boulot ; voici ce qui lui est arrivé plus tard (photo)

Empreinte News

En Côte d’Ivoire, un influenceur a confié avoir démissionné de son boulot après avoir gagné 30 millions de FCFA. Il s’agit d’Apoutchou National.

Alors qu’il était en France, il exerçait le métier de vigile. À ses heures perdues, il faisait des lives sur Facebook pour traiter des sujets d’actualité. Il n’hésitait pas à clasher pour se faire un nom.

Un jour, Apoutchou National a reçu un appel de la banque, lui notifiant un montant de 47 mille euros qu’il devait percevoir. Son gestionnaire de compte lui a manifesté sa surprise de voir ce montant, alors que d’habitude, Apoutchou National touchait entre 800 et 900 euros par mois.

C’est par la suite que l’influenceur découvrira que ce montant provient de Facebook. Il s’est ainsi rendu compte que ses lives ont porté des fruits.

Après avoir gagné ces 30 millions de FCFA, il a pris goût et a rendu sa démission et s’est donné pour mission d’être compté parmi les millionnaires de la Côte d’Ivoire. Ceci, juste en faisant des lives sur Facebook. Il y est parvenu d’ailleurs.

Apoutchou National s’est confié en ces termes : »J’étais au boulot et j’ai reçu une dizaine d’appels de ma banque. En fait, moi, je suis à la poste. Quand tu n’as pas encore les papiers, le seul moyen d’avoir de l’argent, c’est la poste. On te donne un livret A.

Donc, je finis, je rappelle et on me dit : « Bonjour, M. Agbre ! On vous appelle parce qu’on ne comprend pas. D’habitude, vous touchez 800, 900€. Mais là, on voit 47.000 €. On aimerait savoir d’où vous provenez cette somme ».

Je leur réponds en ces termes : « Vous dîtes quoi même ? Vous ne vous êtes pas trompé ? », ils me disent non, que c’est bien moi. Du coup, je rentre dans mon mail, je vois une fiche de paiement de Facebook.

Dès l’instant que j’ai vu ça, normalement, je finis à 14 h, mais j’ai dit au patron que j’ai une urgence et que je suis malade. Je cours, je pars à la banque, elle me dit le montant que j’ai reçu.

Je leur donne le papier de Facebook, le justificatif de paie. Ils me disent qu’ils vont traiter pendant 72 h. Quand le délai est arrivé, on me dit l’argent est sur mon compte, et je peux utiliser.

Dès qu’on m’a dit ça, c’était un vendredi. Lundi, j’ai donc rédigé ma démission et j’ai donné à mon patron. Il me dit : « Mais pourquoi ? Vous travaillez bien ». J’ai répondu : « Eeh moi, je dis que je démissionne ».

C’est là que « Partagez le direct » va bien commencer même. J’ai donc commencé à aligner 2 ou 3 directs par jour. Je parlais de tout, je clashais tout le monde.

Mais arrivé à un moment, tu te dis qu’il faut changer ta ligne éditoriale. Au début, ça pesait sur moi, j’ai arrêté beaucoup de choses, mais j’étais en paix avec ma conscience« .

Retrouvez l’actualité sur notre compte Tiktok.

CAN Apoutchou Nationa

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *