Burkina Faso : Rama La Slameuse menacée de mort ? Le dernier message de l’artiste affole la toile

Empreinte News

L’artiste burkinabée, Rama La Slameuse, a récemment fait une série de publication qui ne laisse pas ses fans indifférents.

L’une de ces publications s’adressait à un juge qui aurait tranché une affaire injustement.

« Lorsqu’une dévergondée, une salope écarte ses jambes aux hommes politiques pour atteindre ces objectifs en droits et devient une juge sans mérite, sans connaissance, sans bagage intellectuel, c’est normal que l’injustice soit son quotidien dans les verdicts d’un procès.

Vu que sa conscience juridique se trouve entre ses jambes. Ce qui est plus honteux, c’est sa faiblesse littéraire à l’oral, incapable d’articuler les mots pour faire une phrase correcte.

La langue de Molière est le reflet d’un parcours Scolaire réussi avec mérite.

Malhonnête juge de bas niveau que chaque instant soit imprégné de ta sagesse, de ta vérité, et de ta droiture, dans ton monde troublé et agitée… », a écrit l’artiste sans donner des détails sur le litige en question.

Une longue lettre à sa fille

Dans un post, Rama La Slameuse s’adresse à sa fille et lui fait certaines recommandations en ce qui concerne le Burkina Faso.

Elle prévient cette dernière de ne pas s’aviser de prendre la nationalité burkinabée.

Elle continue en disant à sa fille qu’elle ne devrait même pas songer à œuvrer plus tard dans un quelconque intérêt du pays.

Ce qui inquiète les internautes est qu’elle ne cesse d’évoquer sa mort.

« Si je te parlais face à face, un jour, tu pourrais oublier ce que je t’ai dit.

Je saisis le canal de ma page en ce jour du 22 avril 2024, pour te dire ce que j’ai sur le cœur, car je sais que même dans 100 ans, les archives de l’Internet vont te rappeler que ta mère avait dit ceci de son vivant, des gens partagerons mon poste pour te le rappeler.

Ma très chère Fille Gloria Udeh Chiamaka Samira, à tout moment, je peux mourir à compter d’aujourd’hui, mais avant ma mort, je veux te laisser ce message qui ne s’effacera jamais », peut-on lire sur sa page officielle.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *