Burkina Faso : bonne nouvelle pour le pays, cette puissance mondiale envisage la suppression totale de visa pour les ressortissants burkinabè

Empreinte News

Bonne nouvelle pour les populations du Burkina Faso. De plus en plus de pays semblent tendre la main à Ouagadougou.

En effet, très bientôt, les ressortissants burkinabè n’auront certainement plus besoin de visa pour se rendre en Iran.

Selon la presse locale, le Burkina Faso et l’Iran réfléchissent à la possibilité d’une suppression totale des visas entre leurs deux pays.

À en croire les informations, c’est lors du Conseil des ministres du mercredi 10 juillet 2024, dirigé par le président de la transition burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré que la question a été mise sur la table.

En effet, lors de cette rencontre hebdomadaire, le chef du gouvernement burkinabè, le Premier ministre Apollinaire Joachimsom Kyelem de Tambèla a fait le compte-rendu de sa visite de travail en Iran.

Selon le Premier ministre, les échanges avec les autorités iraniennes ont conduit à la question d’une potentielle suppression de visa entre les deux pays.

Cette rencontre entre les autorités burkinabè et iraniennes, ont permis « d’étudier la possibilité d’une suppression totale de visa entre nos deux pays », a rapporté le porte-parole du gouvernement, le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo, dans le compte-rendu de la rencontre.

« Au cours de son séjour, Son Excellence Apollinaire Joachimsom Kyelem de Tambèla a visité des unités industrielles dans les domaines de l’énergie et de la défense », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Toutefois, il faut dire que Ouagadougou et Téhéran entretiennent de fortes relations notamment dans le domaine économique, militaire et diplomatique.

Depuis l’avènement de la junte militaire au pouvoir, les liens entre les deux pays sont plus renforcés.

D’ailleurs, lors de leur première session mixte de coopération qui a eu lieu en juin 2023, les deux pays ont procédé à la signature de 8 accords, notamment dans les domaines de l’énergie, de l’enseignement supérieur, de l’urbanisme et de la construction.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *