Bénin : un haut gradé de l’armée poursuivi par la justice

Empreinte News

Au Bénin, un haut gradé de l’armée serait poursuivi par la justice du pays. Toutefois, les raisons des poursuites restent pour le moment encore floues.

Il s’agit du capitaine de vaisseau, Jean Léon Olatoundji. Il était jusqu’à ce jeudi 11 avril 2024 le chef d’État-Major de la Marine Nationale.

Nommé en 2022, il a été démis de ses fonctions lors du dernier Conseil des ministres tenu au palais de la Marina ce jeudi 11 avril.

Immédiatement après qu’il a été relevé de ses fonctions, l’ex patron de la marine a été convoqué par la Brigade Économique et Financière (BEF) ce vendredi 12 avril 2024.

D’après de nombreuses sources concordantes, l’affaire de vol de carburant destiné à ravitailler les bateaux patrouilleurs serait la raison de son limogeage et de sa convocation à la BEF.

Pour rappel, du carburant stocké dans les réserves de l’État-Major aurait été volé et revendu par des marines. Au total, 14 marines sont poursuivis dans cette affaire par la Cour de Répression de Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) dont 8 sous mandat de dépôt et 6 autres sans mandat de dépôt.

Des chefs d’accusation d’abus de fonction, vol, recel et blanchiment de capitaux ont été retenus contre eux suite à l’audience du 4 avril dernier. Le procès a été renvoyé au 13 juin prochain.

En attendant, des enquêtes sont en cours afin de faire la lumière sur toute cette affaire. La convocation de l’ex chef d’état-major est donc une étape de ces investigations.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *