60 ans au Togo : le PAM célèbre de réels engagements en faveur des populations

Empreinte News

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est à l’honneur. Il est fier du partenariat qu’il noue depuis 1963 avec le gouvernement togolais pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, notamment l’objectif faim zéro d’ici 2030.

En cérémonie commémorative de ses 60 ans d’existence le 23 novembre 2023 sous le thème : « 60 ans d’alimentation scolaire au service de la prospérité et du développement », il a fait lumière sur les progrès réalisés, les défis à relever et a saisi l’occasion pour renouveler son engagement envers un avenir où la faim ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Tout s’est passé en présence de Dindiogue Kolani, Directeur de Cabinet (ministère togolais de l’agriculture), les représentants des ministères, les membres du corps diplomatique et consulaire, les représentants des organisations internationales, les représentants des organisations de la société civile et d’autres acteurs majeurs de développement.

 M. Aboubacar KOISHA, Représentant Résident et Directeur Pays du PAM

« On peut dire aujourd’hui que le PAM a fait beaucoup de progrès mais c’est grâce au gouvernement. Nous sommes aux côtés du gouvernement pour implémenter son programme ; la feuille de route 2025 est notre projet. C’est sur ça que nous nous battons jusqu’à ce jour. Nous avons un programme jusqu’à 2026 voire même au-delà en s’alignant sur la politique nationale qui va jusqu’en 2030 » a indiqué Aboubacar KOISHA, Représentant Résident et Directeur Pays du PAM au Togo.

De la validation d’un programme national d’alimentation scolaire à la loi sur l’alimentation scolaire en passant par le modèle de l’alimentation scolaire du Togo implémenté dans le monde entier, la représentation pleine du PAM au Togo, l’institution onusienne a salué les cordiales relations avec le gouvernement et qui ont facilité toutes ces réalisations.

Les résultats des cantines scolaires dans 50 écoles primaires publiques des régions des savanes et de la Kara sont encourageants. Au cours de l’année scolaire 2022-2023, 15260 élèves ont bénéficié de repas chauds grâce au projet pilote d’alimentation scolaire basée sur la production locale, le ‘Home Grown School Feeding’ ; 17100 élèves seront encore bénéficiaires pour cette nouvelle année 2023-2024.

Bonne nouvelle toujours, ces mêmes écoles ont vu la mise en place de jardins scolaires, d’unité d’élevages de volailles, de moulins à grains et à condiments, la mise en relation de coopératives de petits producteurs ainsi que le renforcement des capacités des parties prenantes en matière d’hygiène alimentaire et nutritionnelle.

« Le but est de permettre d’avoir un programme modèle qui est répliqué dans toutes les écoles du pays. Aujourd’hui, le Togo a environ 6000 écoles ; les cantines scolaires telles qu’elles ont été votées par la loi, chaque enfant a le droit d’avoir accès à l’alimentation scolaire saine et équilibrée. Aujourd’hui, la couverture est à 15% donc il y a un grand chemin à atteindre. Notre objectif c’est d’aider le gouvernement, l’accompagner à étendre ce programme pour que tous les enfants togolais puissent avoir accès à l’alimentation scolaire d’ici le plus rapidement possible » a rassuré M. Aboubacar KOISHA.

                                                                                                                     Table d’honneur

L’école représente une importante porte d’entrée pour le développement harmonieux des communautés et l’alimentation scolaire fédère des interventions structurantes pour l’atteinte des ODD.

En effet, l’alimentation scolaire permet d’induire des effets bénéfiques multidimensionnels portant sur l’amélioration de l’éducation, le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les couches vulnérables, le soutien à l’économie locale, l’autonomisation des filles et des femmes, l’amélioration de la santé

« Je voudrais réitérer au gouvernement, la disponibilité et l’engagement du Système des Nations Unies à continuer d’accompagner le Togo dans la mise en œuvre des programmes nationaux pour atteindre les objectifs de développement durable à travers la feuille de route gouvernementale, porteurs de changement et de promesses d’un monde meilleur qui « ne laisse personne de côté » a rassuré Dr Aissata Ba SIDIBE, Représentante Résidente de l’OMS et Coordinatrice Résidente a.i du Système des Nations Unies au Togo.

La plus grande agence humanitaire, le Programme Alimentaire Mondial est la première organisation humanitaire au monde qui sauve des vies dans les situations d’urgence et utilise l’assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d’un conflit, d’une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

 

 

 » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »’

Contactez la rédaction d’Empreinte News

+22891616691

Yannick AGBOKA

 

 

 

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *