Yasmine Reda : « Mon mari peut me tromper parce que je ne… »

Empreinte News

La chroniqueuse ivoirienne, Yasmine Reda, a fait une surprenante révélation sur la polygamie qui fait le buzz sur les réseaux sociaux.

En effet, elle a confié qu’elle autorise son mari à avoir des relations avec une femme qu’elle. La raison est qu’elle estime qu’elle se fait vieille et qu’elle ne peut pas assumer totalement son rôle au lit.

« La polygamie est normale parce que je suis une femme africaine. Je préfère que mon mari ait une deuxième femme pour que je sois en paix.

Je suis fatiguée qu’il se cache pour aller toujours dehors et que ça crée des histoires et des problèmes dans le foyer.

Alors que si je sais que quand il est parti, il est chez elle, ça va me faire mal, mais au moins, je vais avaler la pilule. On est deux, on va le surveiller pour éviter la Syphilis et les petites maladies de gauche à droite.

Nous deux ensembles, on va le protéger pour ne plus qu’il aille dehors parce que de toutes les façons, si je refuse, un homme ne peut pas manger la même sauce tous les jours.

On peut prôner de belles valeurs et c’est ce qu’on nous dit, mais la chair est faible. Mon mari que j’aime de tout mon cœur a le droit de faire l’amour avec une autre femme.

Un homme qui est aussi viril comme le mien est obligé d’avoir une petite go qu’il va fatiguer.

À mon âge, il y a des positions que je ne peux plus faire, il y a des fatigues que je ne veux pas qu’on me donne. Je ne peux pas satisfaire l’enfant de quelqu’un, alors bébé, va te servir dehors », a déclaré Yasmine Reda.

Si Yasmine est applaudie en grande partie par les hommes pour ses « sages » paroles, les femmes estiment que Yasmine Reda n’aime pas son mari véritablement.

« Quand on aime réellement un homme, on ne l’imagine même pas dans les bras d’une autre. Soit elle est réellement amoureuse de son mari et le dit juste pour le buzz, soit elle n’en est plus amoureuse ou ne l’a jamais été qui sait ».

« Épousez les hommes que vous aimez. Quand on aime quelque chose, on ne peut pas la prêter à quelqu’un d’autre. Femme qui n’aime plus son mari quand tu vois, tu sais ».

« Et la malédiction de la tchiza, tu peux supporter ? L’hépatite et l’herpès, tu vas supporter ?

Quand il va prendre goût, tu vas supporter ? En tout cas, c’est chacun qui sent sur lui. Peut-être que tu as ton gars à côté. Si ton mari ne sort pas, il va te freiner dans ta part d’action », peut-on lire dans les commentaires.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *