Togo- Début de la campagne dans un esprit de fair-play

Empreinte News

Comme annoncé par le gouvernement togolais lors du conseil des ministres du mardi 9 avril dernier, la campagne électorale pour le double scrutin législatif et régional a officiellement débuté ce samedi 13 avril, à minuit, sur l’ensemble du territoire national.

La machinerie électorale est désormais en marche. Et c’est toute la nation togolaise qui est actuellement prise dans la fièvre de cette campagne électorale pour le double scrutin législatif et régional, dans un esprit de paix et de fair-play. De Lomé à Cinkassé, l’opération de charme est en plein essor.

Tous les candidats en lice pour ces deux élections, que ce soit à l’Union pour la République (UNIR), à l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), aux Forces démocratiques pour la République (FDR), au Nouvel Engagement Togolais (NET), au Bloc Alternatif Togolais pour une Innovation Républicaine (BATIR), à la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP), voire même les candidats indépendants, ont tous un seul objectif : ratisser large pour remporter ce double scrutin.

À l’UNIR, par exemple, dans les circonscriptions du Golfe et d’Agoè-Nyivé, c’est à travers une gigantesque caravane que les candidats ont lancé les hostilités. Le message délivré était un message de paix et de fair-play. « Nous sommes organisés et disciplinés au sein de notre parti. Nous ne devons pas céder à la provocation. Ce qui est important pour le scrutin du 29, c’est que notre victoire démontre à la face du monde que le parti UNIR est le plus grand parti dans le Grand Lomé et au Togo », a martelé l’ancien ministre Pascal A. Bodjona, Conseiller spécial du Président de la République.

Lors du congrès du parti UNIR à Kara, le chef de l’Etat a invité les militants à ne pas céder à la provocation mais à cultiver la paix et la cohésion durant tout le processus.

Et le ministre Gilbert Bawara d’ajouter : « Nous allons poursuivre cette campagne dans un esprit de pédagogie et de sensibilisation envers les populations pour leur expliquer l’ensemble de l’action et des projets que notre majorité a déployés au cours des dernières années. Pour leur expliquer le bien-fondé de toutes les réformes que nous menons, y compris la réforme de la révision constitutionnelle qui fait la une dans notre pays ».

La même opération de charme est observée chez les autres partis en course pour ce double scrutin. Tout se déroule effectivement dans un  climat de paix et de sécurité. La Force Sécurité Élections Législatives et Régionales 2024 (FOSELR 2024), composée des forces de défense et de sécurité telles que la Police nationale, la Gendarmerie nationale et la Réserve opérationnelle, veille attentivement sur son bon déroulement.

Démarrée ce samedi, la campagne électorale se poursuivra jusqu’au samedi 27 avril 2024 à 23h59 minutes. L’élection pour ce double scrutin aura lieu le lundi 29 avril 2024. Le vote anticipé des forces armées togolaises, des forces de sécurité, des forces paramilitaires et de la réserve opérationnelle se tiendra le vendredi 26 avril 2024.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *