Sénégal-AES : cette décision de Bassirou Diomaye Faye va refroidir le Mali, le Niger et le Burkina

Empreinte News

Au Sénégal, si la question a souvent fait objet de débat, l’opinion nationale et internationale est désormais fixée.

Le Sénégal ne rejoindra pas l’Alliance des États du Sahel (AES).

En visite à Bamako au Mali jeudi 30 mai 2024, c’est ce qu’a souligné le nouveau président sénégalais élu, Bassirou Diomaye Faye.

En effet, le nouveau chef d’État sénégalais était en visite officielle chez son homologue malien, Assimi Goïta jeudi 30 mai.

À l’issue de leur rencontre, Bassirou Diomaye Faye a réaffirmé son soutien au peuple malien. C’était également pour le dirigeant sénégalais, l’occasion de se prononcer en ce qui concerne une potentielle intégration du Sénégal au sein de l’AES.

Le Sénégal va rester un membre actif de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

C’est ce qu’a déclaré le président sénégalais sans langue de bois face à son homologue de la République malienne.

« Le Sénégal n’envisage pas de rejoindre l’AES dans les jours à venir », a déclaré Bassirou Diomaye Faye lors de sa visite au Mali.

Pour Bassirou Diomaye Faye, la priorité pour l’heure, c’est la réconciliation et l’unité au sein de l’organisation sous régionale, la CEDEAO.

D’ailleurs, il a affirmé qu’il ne « désespère pas de voir la CEDEAO repartir sur de nouvelles bases qui nous évitent la situation que nous traversons aujourd’hui ».

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *