Sécurité maritime : des d’agents  de la sûreté des installations portuaires à l’école du code ISPS

Empreinte News

Une trentaine d’agents  de la sûreté des installations portuaires (PFSO : Port Facility Security Officer) ont 5 jours à Lomé pour acquérir des compétences en matière de sûreté maritime afin d’exercer au mieux leurs fonctions et assumer pleinement les responsabilités telles que définies dans la section A/17.2 du Code ISPS.

Initiée par le ministère de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière en collaboration avec l’Organisation maritime international, cette  formation des formateurs sera une occasion pour les participants (PFSO en majorité) de répliquer les compétences acquises à leur base de manière à contribuer à renforcer la sécurité et la sûreté dans les installations portuaires.

« L’acteur N°1 c’est le PFSO (l’agent de facilité des installations portuaires) c’est lui le coordinateur et le responsable de mis en œuvre le plan de sûreté de l’installation portuaire. Donc si on a un PFSO bien formé, il sera capable de former son personnel et sera capable aussi de mettre en œuvre efficacement les dispositions du code ISPSS » a expliqué Mourad Ghorbel, expert technique de l’OMI.

La Convention SOLAS et le code ISPS, les tâches de l’agent de sûreté de la compagnie (CSO) et de l’agent de sûreté du navire (SSO), les menaces à la sûreté maritime, l’audit de sûreté des installations portuaires de même que l’élaboration et la mise en œuvre des plans de sûreté sont les grandes thématiques à connaitre par les participants.

Le Code ISPS (International Ship and Port Facility Security), pour information, est un dispositif au service de la sûreté maritime internationale. Élaboré en 2002, il permet de détecter et d’éviter les actes illicites au sein des espaces maritimes et portuaires.

Le Togo qui veut faire de son port un hub logistique de référence, voit en cette rencontre une aubaine pour  faire des participants, de véritables agents de Sureté d’Installations Portuaires, capables d’être autant des modèles dans l’action que dans la transmission du savoir-faire.

« Vous avez été identifié pour porter la responsabilité d’acquérir et de vulgariser l’esprit et l’action de la sureté sur nos espaces portuaires et  partout ou besoin sera. Vous avez un rôle capital à jouer et une grande responsabilité dans la mise en œuvre des normes ISPS au Togo » a conseillé mardi à l’ouverture des travaux Edem Kokou TENGUE, Ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière.

Rappelons que depuis mars 2008, le Togo a adhéré à l’application des normes ISPS et la plateforme maritime de notre pays s’est mise aux normes.

Le Port Autonome de Lomé et le Port de Kpémé ont depuis, engagé  les réformes nécessaires pour conformer leurs installations et leurs fonctionnements aux directives issues de la convention de SOLAS qui définit les normes relatives à la sécurité, à la sûreté et à l’exploitation des navires.

 

 

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *