Guerre en Ukraine : Washington prend une décision radicale vis-à-vis de Kiev, Poutine…

Empreinte News

Alors que la guerre opposant la Russie à l’Ukraine ne cesse de prendre de plus en plus d’ampleur, Washington s’oppose catégoriquement à des frappes de Kiev sur le sol russe avec leurs armes.

En effet, l’Europe continue à s’interroger en ce qui concerne des frappes ukrainiennes sur le sol russe avec des armes occidentales.

Si pour le président français, Emmanuel Macron, il faudrait envisager cette hypothèse, Washington demeure hostile à cette option.

Selon Emmanuel Macron, on devrait laisser l’Ukraine « neutraliser » les bases militaires d’où Moscou tire ses missiles sur le territoire ukrainien.

Le mardi 28 mai 2024, l’administration de Joe Biden a réagi à ces propos du président français.

S’ils demeurent le premier soutien militaire de l’Ukraine dans le conflit Russo-ukrainien, les États-Unis ne veulent cependant pas que Kiev utilise ses armes pour frapper le sol russe.

« Notre position n’a pas changé à ce stade. Nous n’encourageons ni ne permettons l’utilisation d’armes fournies par les États-Unis pour frapper sur le sol russe », a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

Washington demeure conscient du fait qu’un tel acte pourrait entraîner une escalade des tensions.

D’ailleurs, le président russe, Vladimir Poutine, a menacé de « graves conséquences » s’il arrivait que Kiev utilise des armes occidentales contre son territoire.

« En Europe, en particulier dans les petits pays, ils doivent réfléchir à ce avec quoi ils jouent. Ils doivent se souvenir qu’ils sont bien souvent des États ayant un petit territoire et une population très dense », a prévenu Vladimir Poutine au cours d’un point presse à Tachkent, en Ouzbékistan, selon les informations du média français, BFMTV.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *