Gaza : Biden et 16 autres dirigeants exhortent le Hamas à accepter un accord

Empreinte News

Joe Biden et 16 autres dirigeants, principalement d’Europe et d’Amérique latine, ont exhorté jeudi le Hamas à accepter l’accord de cessez-le-feu avec Israël à Gaza actuellement sur la table.

« Il est temps que cette guerre se termine et cet accord est un point de départ nécessaire », a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué conjoint avec notamment les dirigeants de la France, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Canada, et de puissances sud-américaines comme l’Argentine.

« Il n’y a pas de temps à perdre. Nous demandons au Hamas de conclure cet accord », ajoute le communiqué, signé y compris par des pays comme le Brésil ou la Colombie dont les présidents de gauche ont vigoureusement dénoncé la guerre menée par Israël.

Les Etats-Unis mènent une diplomatie intense pour convaincre le Hamas d’accepter un accord de cessez-le-feu, mais la déclaration appelle également Israël à faire preuve de souplesse.

« En ce moment décisif, nous appelons les dirigeants d’Israël et du Hamas à faire les derniers compromis nécessaires pour conclure cet accord et soulager les familles de nos otages, ainsi que ceux qui se trouvent des deux côtés de ce terrible conflit, y compris les populations civiles », écrivent les dirigeants.

Le président américain Joe Biden a dévoilé en fin de semaine dernière une feuille de route proposée par Israël, selon lui, prévoyant dans une première phase un cessez-le-feu de six semaines accompagné d’un retrait israélien des zones densément peuplées de Gaza, de la libération de certains otages (femmes et malades) et de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Avec AFP

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *