Exportation de ferraille : de nouvelles mesures pour encourager la transformation locale

Empreinte News

(Togo Officiel) – Au Togo, le secteur de l’exportation de la ferraille enregistre de nouvelles évolutions. Après l’interdiction imposée par le gouvernement en 2021, de nouvelles mesures, destinées à encourager la transformation des matières premières locales, viennent d’entrer en vigueur, après une concertation entre les acteurs.

Ainsi, désormais, le secteur sera mieux organisé, avec l’instauration d’un comité de suivi, et la délivrance d’agréments. 

Par ailleurs, seuls les métaux ferreux et non ferreux transformés par les industries locales feront l’objet d’exportation. Les prix de livraison des métaux non ferreux aux unités industrielles locales ont d’ores et déjà été fixés, et sont planchés à 910 FCFA le kilo pour le prix minimum d’achat de l’aluminium, et 640 FCFA le kilo pour les batteries. 

Pour rappel, ces dernières années, la collecte et l’exportation des produits ferreux et de leurs sous-produits (cuivre, acier, aluminium, etc..) a connu un important essor au Togo. L’ambition des pouvoirs publics est de faire du pays, l’un des meilleurs producteurs de produits ferreux recyclés de qualité dans la sous-région.


source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *