Doit-on craindre la chicha plus que la cigarette ?

Empreinte News

Fumée aromatisée, ambiance conviviale, rituel social… la chicha, aussi appelée narguilé, gagne en popularité, notamment auprès des jeunes. Mais est-elle réellement une alternative moins dangereuse à la cigarette ?

Chicha : filtration à l’eau, moins de goudron… on croit rêver ? la réalité est plus sombre. Filtre un peu, mais pas assez. Saveurs sucrées trompeuses, goudron et monoxyde de carbone sont toujours là. Pire, on fume plus longtemps, donc on inhale plus de produits nocifs.

Une session peut durer 45 minutes à 1 heure, ce qui représente une exposition prolongée à la fumée.

La quantité de fumée inhalée en une seule session de chicha est équivalente à celle de 100 à 200 cigarettes.

La combustion incomplète du tabac génère des substances toxiques, dont le monoxyde de carbone et le benzène.

Certains mélanges de tabac pour chicha contiennent des substances aromatiques et chimiques néfastes pour la santé.

Les consommateurs ne prennent pas conscience de ce risque.

Elle n’est pas une option plus saine que la cigarette. Elle expose à de graves problèmes de santé : cancers (poumon, gorge, bouche), maladies respiratoires chroniques, maladies cardiaques, problèmes de fertilité et dépendance à la nicotine.

De plus, la chicha peut être un facteur de transmission de maladies infectieuses, comme la tuberculose et l’herpès.

Les dangers que représentent l’abus de la chicha ne sont pas à négliger.

Il est important de ne pas minimiser les dangers de la chicha. Il est essentiel de sensibiliser les populations, en particulier les jeunes, aux risques liés à sa consommation.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte TikTok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *