Côte d’Ivoire/Le vrai match : rupture d’un couple formé pendant l’émission, les raisons

Empreinte News

Le couple Koné Ramatou et Thierry, qui s’est récemment formé dans l’émission la plus populaire du moment, « Le vrai match », s’est séparé.

Les deux candidats s’étaient dits oui et ont décidé de matcher afin d’apprendre à se connaître et à essayer de construire une relation ensemble.

Le couple avait même été aperçu complice sur un bateau de croisière après l’émission. Mais Ramoutou va découvrir plus tard qu’ils n’avaient pas la même vision des choses.

Selon des propos rapportés par Autre presse, Ramatou apporte des éclaircissements sur les vraies raisons de leur séparation.

« Bonsoir, ça va dépendre de l’heure que vous allez voir. Je m’appelle Koné Ramatou, je veux intervenir sur un post qui circule ces deux jours.

Je ne suis pas musulmane, je suis chrétienne, je viens d’une famille musulmane. Mais moi, je suis chrétienne, je suis baptisée depuis 2013.

Je n’ai jamais dit à Thierry de changer de religion pour se marier avec moi. Y a jamais eu une relation après l’émission, sur le bateau, je ne l’ai plus vu jusqu’à aujourd’hui.

Il n’y a jamais eu de rapports s3xuels, la photo où je lui faisais la bise, c’est une photo comme ça qu’ils m’ont dit de faire. On ne se voit pas, ça n’a rien à voir avec la religion, il n’y a pas eu d’entente.

Lui, il était venu pour chercher la visibilité, moi, je suis venue chercher une relation stable. On n’avait pas la même manière de voir les choses, ce n’est pas un homme de parole.

Il voulait se faire voir pour avoir plus de visibilité. Et c’est moi, j’ai pris les pots cassés, arrêtez de dire, il a fini de coucher avec elle. Il n’y a pas eu ça, je ne suis pas une fille facile, je sais ce que je veux », a-t-elle déclaré.

Rappelons que plusieurs couples se sont déjà formés dans « Le vrai match » et filent le parfait amour à ce jour.

Peut être une image de 2 personnes, mariage et texte

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *