Côte d’Ivoire/BEPC : une candidate accouche en plein examen

Empreinte News

À peine l’examen du BEPC débuté en Côte d’Ivoire, une candidate âgée de 17 ans a été transportée l’hôpital en pleine épreuve de Physique. Nous vous faisons le point.

Les épreuves de l’examen du BEPC en Côte d’Ivoire ont débuté le 27 mai 2024 et la candidate s’est rendue dans son centre de composition pour affronter les épreuves. Sachant pertinemment que sa grossesse est à terme, elle a tout de même décidé de composer.

L’examen a débuté avec l’épreuve de français et la candidate a réussi à tenir durant la période impartie. Mais au cours de l’épreuve de physique, elle a commencé à sentir des douleurs intenses.

Immédiatement, elle a été conduite à l’hôpital pour des soins. Et par la suite, elle a accouché d’une petite fille pesant environ 3 kilogrammes. Selon les informations, la candidate et son bébé se portent à merveille. Mais malheureusement, elle ne pourra plus poursuivre l’examen.

Notons par ailleurs que ce n’est pas la première fois que ce fait se produit en plein examen. Au Bénin, un cas typique s’est produit au cours de l’année 2023.

Les faits se sont produits dans un centre d’examen du Brevet d’études du premier cycle situé dans la commune d’Abomey-Calavi.

Le mardi 13 juin 2023, la candidate (désormais mère) n’a pas pu achever l’épreuve de la SVT. C’est aux environs de 12 heures 10 minutes qu’elle a commencé par manifester des signes apparents de malaise.

Informée, la cheffe du centre s’est portée vers la salle de composition où elle a constaté que la procréatrice était en plein travail.

Une infirmerie étant fonctionnelle dans le centre, l’agent de santé positionnée en permanence est une sage-femme qui a vite pris ses responsabilités. Avec la collaboration du chef de centre, la femme enceinte a été sortie de la salle.

Ensuite, elle a été urgemment évacuée vers une maternité de proximité. De là, elle a donné naissance à son bébé.

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok.

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *