Biden rend hommage aux soldats américains de la première guerre mondiale

Empreinte News

Joe Biden a rendu ce dimanche  9 juin 2024, un hommage aux soldats américains tombés en France, lors d’une cérémonie qui lui permet aussi, indirectement, d’égratigner son prédécesseur et rival Donald Trump.

Au dernier jour de son voyage en France, en partie consacré à la commémoration du Débarquement allié de 1944, le président américain a cette fois salué la mémoire des Américains morts au combat pendant la Première guerre mondiale, au cimetière du Bois Belleau (Aisne).

Le démocrate âgé de 81 ans a déposé une gerbe et s’est recueilli un instant avant de faire le signe de la croix.

Le site compte 2.289 tombes, pour beaucoup des « Marines » morts à l’été 1918, pendant une bataille acharnée de plus de trois semaines dans le Bois Belleau, considérée comme un tournant dans le conflit.

Ces combats ont aussi donné naissance à la réputation de bravoure des Marines, une division célèbre des forces armées américaines.

En 2018, le républicain Donald Trump, alors président, avait renoncé se rendre comme prévu dans ce cimetière, officiellement à cause de mauvaises conditions météo empêchant un déplacement en hélicoptère.

Il craignait, selon des propos rapportés au magazine The Atlantic par des témoins, que la pluie ne dérange sa coiffure. Et aurait dit : « Pourquoi devrais-je aller dans ce cimetière ? Il est rempli de +losers+ », de perdants.

Le milliardaire a démenti avoir tenu ces propos, qui ont choqué dans un pays où les anciens combattants sont vénérés.

Interrogé dimanche pendant sa visite sur le message qu’il entendait envoyer aux électeurs, Joe Biden a esquivé : « Vous avez une autre question ? »

Le président américain, qui affrontera Donald Trump en novembre pour un second mandat, a fait référence à cet épisode à plusieurs reprises pendant sa campagne.

Mardi dernier encore, devant des donateurs, il avait lancé : « Il a dit qu’ils (ndlr : les soldats américains enterrés au cimetière du Bois Belleau) étaient des perdants (losers) et des pauvres types (suckers) (…) Mais pour qui il se prend, bon Dieu ? »

L’équipe de campagne de Joe Biden, qui dans les sondages fait jeu égal avec son adversaire de 77 ans, a aussi publié cette semaine une vidéo dans laquelle trois anciens combattants critiquent le républicain.

Avec AFP

Retrouvez l’essentiel de l’actualité sur notre compte Tiktok

source

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *