Pas de panique, le rendez-vous culinaire et gastronomique international placé sous le label Festival la Marmite (FESMA) aura bel et bien lieu sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé avec de nombreuses surprises.

L’agence de communication et d’évènementiels FOCUS YAKOU (organisatrice) et ses partenaires l’ont encore confirmé le 19 avril 2022 en conférence de presse de lancement officiel du festival.

A en croire les initiateurs, la semaine du 9 au 15 mai 2022 sera celle du FESMA qui, pour la première édition, va réunir public, professionnels, institutionnels et amateurs, autour de la valorisation du patrimoine gastronomique togolais et africain.

Conçu pour mobiliser tous les acteurs de la chaîne agroalimentaire à travers substantif « de la ferme à l'assiette », le Festival va promouvoir de nouveaux mode d'alimentation qui préservent la santé et s'inscrivent dans le développement durable. Une démarche dont la finalité sera de créer un évènement culturel inédit et fédérateur de référence au Togo, inscrit à l’agenda international de façon périodique, à l’instar des festivals de la mode, du cinéma ou encore de la musique auxquels sont associés les noms de certaines capitales africaines.

« Le FESMA sera l’évènement culinaire de l’année au Togo. Il faut être au rendez-vous, il ne faut pas se laisser compter. L’objectif visé est la réunion de nos cultures. Le FESMA sera le meilleur endroit pour se rassembler, manger ensemble  et pour parler de l’avenir ensemble. Le FESMA va démarrer le 9 mai par un colloque à l’Université de Lomé et un géant village gastronomique qu’on va installer suite au colloque qui va représenter les 5 régions économiques du Togo. Par la suite, on va être installé pour les 5 jours suivants sur le parvis du palais des congrès de Lomé où il y aura la foire culinaire du FASMA avec des ateliers de cuisine qui seront donnés par des chefs togolais et étrangers , des master class en cuisine et même, en agro, des dames et des messieurs qui vont produire sur place et il y aura des personnes qui vont exposer leurs produits agroalimentaires pour vous faire découvrir des farines, des boissons qui font partie aujourd’hui de notre culture. Et au 2 février, il y aura un splendide gala payant pour pouvoir couvrir toute cette semaine où on a fêté la nourriture. Les cuisiniers, lors de ce gala, seront des chefs togolais. L’hôte qui sera l’hôtel du 2 février accueillera des chefs togolais dans ses cuisines et des chefs de la sous-région. C’est l’occasion vraiment de se rassembler » a profondément expliqué Cheffe Olivia de Souza, marraine de l’événement.

L’organisation met le paquet maximal pour faire de cette première édition un évènement incontournable dans l’agenda des festivités internationales. Elle a annoncé le vote des meilleurs plats locaux (ayimolou, foufou, kanklo, sifio, ….) et son site de préparation avec de nombreux prix dont les stands gratuits à remporter par les heureux gagnants.

Les surprises ne vont pas s’arrêter là. Le programme officiel prend aussi en compte les compétitions inter-écoles de  cuisine du Togo et une soirée hommage aux femmes revendeuses de mets sur un site populaire et qui ont nourri des générations de personnes par la qualité de ce qu’elles ont vendu des années durant. Une mini vidéo sera projetée le 15 mai au cours de la soirée gala et la logue version sera diffusée sur la TVT (Télévision togolaise) au cours d’une soirée de récompenses.

Dimension sociale du projet, l’organisation a promis faire le déplacement d’un site de l’intérieur du pays où les élèves à la place de leur traditionnel repas de maman cantine seront servis par les mets produits sur place par des chefs togolais et africains qui ont fait le déplacement de leur site d’études.

« La cuisine, c’est comme le tronc d’un baobab, c’est de grandes études et un chef cuisinier qui est bien formé a les règles de la transformation des produits. Notre présence est très importante sur le plan de suivre tous les mets que vous allez manger pour qu’on soit responsable de votre santé, sur la qualité, la décoration et sur beaucoup de choses. Nous serons à la partie technique de cet évènement parce qu’on parle de l’alimentation et comme il y aura aussi des concours, nous devons être là pour bien suivre les choses. On promet beaucoup de choses surtout la dégustation du buffet géant et du gala. On a déjà recensé presque tous les mets du Nord au Sud (25 mets au total à raison de 5 mets par région) et nous allons vous les faire déguster tous» a promis Chef Gervais Gnekoezan Promoteur et formateur en technologie culinaire au Centre de formation hôtelière et président d’Africa Gastronomique Togo.

Sous le thème : « Cuisine africaine ; les enjeux du consommer local et les nouveaux modes d’alimentation » le contour organisationnel du festival et surtout ses impacts qui rentrent dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) ont plu au gouvernement et d’autres partenaires comme l’Union Européenne, SGI, CimTogo, Moov Africa et l’Université de Lomé qui va accueillir un colloque scientifique le 9 mai 2022.

« L’Université de Lomé ne peut pas ne pas participer à un tel évènement parce que sa dimension répond à la vision de l’Université (de Lomé, Ndlr). Notre apport sera la réflexion sur la gastronomie togolaise, la gastronomie africaine. Comment la gastronomie peut participer aux enjeux nouveaux ; comment la gastronomie peut participer au développement de notre pays. Donc il y aura des réflexions qui vont prendre toutes les formes disciplinaires : les juristes, les sociologues, les historiens, les anthropologues, les économistes, les littéraires vont, au travers de leurs écrits, révéler ce que c’est que la gastronomie togolaise » a rappelé Prof. Bernard ATCHRIMI, représentant l’Université de Lomé à la cérémonie.

Outre le colloque scientifique universitaire, les sept (7) jours réservés à la promotion du savoir-faire togolais et africain seront essentiellemnt marqués par des masters class et ateliers, foire agroalimentaire, dégustation de mets locaux et africains, compétitions, formations, rencontres B to B, soirée de gala autour des saveurs africaines.

Au moment où les organisateurs s’évertuent à mettre les petits plats dans les grands avec les nombreuses opportunités à saisir par partenaires et sponsors, les artisans, commerçants hôteliers, industriels, institutionnels, organisations professionnelles, producteurs, restaurateurs et transformateurs sont attendus sur www.festivalamarmite.com et sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et Tik Tok) ou sur +228 90110506/ 90020874/ 90137283 pour la réservation de leurs stands.

Rappelons que plusieurs  références du domaine ont déjà confirmé leur présence à Lomé. On peut citer Chef Christian Abégan, Gérant de restaurants et ambassadeur de la cuisine africaine (Paris, France), Chef Pépin Kwami Kunkel, Restaurateur  (Paris, France) et les marraines de l’événement Cheffe Olivia de Souza, Promotrice de l’atelier des sens (Lomé-Togo) Mme Ige Olatokunbo, Fondatrice de Livingstone Ressources Center (Lomé-Togo).

 

A propos

EMPREINTE NEWS a son siège dans le palais royal de Togbui ADELA AKLASSOU IV de Bè, à l’étage.
Contact : +22891616691

 
 
 
 

Nous suivre sure facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à votre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…